Avec la boulangerie L’Essentiel, un Noël sous le signe de l’enfance et des plaisirs régressifs

0

Attachez vos ceintures ! À Noël, destination : le pays de l’enfance retrouvée. La boulangerie L’Essentiel et son chef pâtissier Cyril Gaidella, Champion de France du Dessert 2017, invitent à un voyage dans le temps, avec une gamme de 4 bûches généreuses, qui fleurent bon les saveurs gourmandes et réconfortantes de l’enfance : La bûche Socola, La bûche Mégabon, La bûche de Mémé et La bûche Vacances à la mer. Bonheur gourmand et plaisir régressif assurés pour les fêtes de fin d’année !

L’ESSENTIEL, c’est l’aventure commune de deux passionnés de boulangerie. Depuis 2009, Nadine et Anthony BOSSON conduisent ensemble l’entreprise familiale avec cette même vision du métier de boulanger : un mode de vie où priment le savoir-faire et sa transmission. Aller à L’ESSENTIEL, c’est privilégier la simplicité, la qualité et l’authenticité à travers un large choix de produits entièrement artisanaux (pains biologiques réalisés à partir de levain naturel, pâtisseries et viennoiseries maison), accessibles à tous, sans oublier un service efficace et un accueil chaleureux. L’ESSENTIEL rassemble aujourd’hui 95 collaborateurs dans ses 4 boulangeries parisiennes qui, toutes, s’inscrivent dans leur quartier et portent les valeurs qui ont permis le développement de la Maison depuis sa création.

Faire une pause avec une actualité agitée et renouer avec la sérénité et l’insouciance de l’enfance. Voilà l’état d’esprit que Cyril Gaidella, chef pâtissier à la boulangerie L’Essentiel, a voulu retrouver quand il a conçu la gamme de bûches de Noël 2020.

La bûche Socola

Quoi de plus régressif que le chocolat et le caramel ? Dans la bûsse, pardon, la bûche Socola, une mousse au chocolat noir 73 % enrobe un moelleux chocolat/noix de cajou et un cœur de caramel coulant. La touche personnelle du Chef : l’inclusion de pépites de streussel, sorte de crumble alsacien à base de poudre d’amandes.

La bûche de Mémé

En souvenir des goûters simples de son enfance, quand il allait avec sa grand-mère cueillir les framboises au jardin, mélangées ensuite à de la crème et du miel, le Chef a créé la bûche de Mémé, toute en légèreté. Coiffée d’un motif de dentelle et nappé d’une mousse framboise, elle se compose d’un biscuit aux amandes, d’une compote de framboises et d’un crémeux panacotta à la crème de la Bresse et miel de châtaigner.

La Bûche de Mémé L'Essentiel
La Bûche de Mémé

La bûche Vacances à la mer

Biscuit semoule/miel, bavaroise pistache/fleur d’oranger, crémeux citron/bergamote et confit de bergamote composent la bûche Vacances à la mer, expression de la passion du chef pour les agrumes et des racines italiennes de sa famille.

La Bûche Vacances à la Mer L'Essentiel
La Bûche Vacances à la Mer

La bûche Mégabon

La bûche Mégabon sublime le bonheur simple et évident du mariage gourmand de la vanille et du praliné. Surmontée d’un nuage de douceur, elle fusionne dans une crème légère Mascarpone à la vanille un croustillant aux noisettes, un biscuit vanille et des éclats de noisettes caramélisées.

« Le déclic s’est fait durant le confinement, explique-t-il. C’est une période où les familles se sont rapprochées par la force des choses pour finir par se retrouver. Dans un climat qui était loin d’être serein, la famille et l’enfance ont été des valeurs refuges. J’ai passé beaucoup de temps avec ma femme et mes enfants, ce que mon métier rend difficilement possible en temps normal. Alors que j’avais déjà commencé à travailler sur une autre thématique, j’ai eu envie d’offrir du réconfort en créant des desserts plaisir. »

La Bûche Mégabon L'Essentiel
La Bûche Mégabon

Une bulle temporelle réconfortante

Ainsi est née « Noël, j’ai 5 ans ! », la nouvelle gamme de bûches de Noël de L’Essentiel. Des créations généreuses imaginées à hauteur d’enfant, depuis leurs noms évocateurs (Socola, Mégabon, Mémé, Vacances à la mer) jusqu’à leurs saveurs gourmandes. Cette année, le Champion de France du Dessert 2017 a volontairement mis sa technicité en sourdine (mais pas sa créativité !) pour ne donner toute la place qu’au goût, rien qu’au goût. « Chocolat, vanille, noisette, pistache, fruits rouges, agrumes, miel… Ce sont mes madeleines de Proust, qui viennent tout droit de ma petite enfance en Alsace, déclare Cyril. L’essentiel y est ; chacun est sûr de se faire plaisir ».

Une gamme complète de pains variés pour accompagner les repas de fêtes, de l’apéritif au café

En cette période de partage et de réunions familiales, choisir sa bûche à L’Essentiel, c’est aussi l’occasion de pouvoir choisir parmi une variété de pains qui sublimeront les repas de fête de l’entrée au dessert, en passant par l’apéritif et le café. Focus sur les trois pains de fêtes qui font la renommés et l’originalité de l’Essentiel :

  • Pain à la mie foncée et légèrement acidulée, la Tourte de meule bio est l’accompagnement parfait des plats cuisinés. Elle se conserve sans problème plusieurs jours.
  • Le Pain aux figues est un délice avec le foie gras, les terrines ou le fromage.
  • Pain signature de L’Essentiel, le Versot est un pain typé, avec des raisins macérés, du miel de châtaigner, des noisettes grillées, dont le caractère et la saveur riche en font le pain idéal pour la dégustation de fromages.

Les pains de L’Essentiel sont tous fabriqués avec de la farine locale francilienne, moulue sur meule de pierre, avec un levain naturel maison, et ce, depuis 2009.

Visitez boulangerie-lessentiel.com