La concrétisation d’une vocation née dès l’âge de 4 ans. « Ça m’est tombé dessus comme une étoile filante, et j’ai dû m’imposer plus tard contre l’éducation nationale pour entrer en apprentissage. Mes professeurs étaient contre, car ils estimaient que j’avais les capacités d’obtenir le Bac. Comme si l’apprentissage était inférieur. Mais moi, je suis un fervent défenseur de cette voie et des maîtres d’apprentissage. J’ai formé 27 apprentis et je suis fier d’eux ! » Philippe Renou est un homme passionné. Par son métier, et par bien d’autres choses…

Pourtant Philippe a le sentiment de s’accomplir dans son rôle. « J’ai 50 ans et c’est un âge où l’on fait un peu le bilan. Et moi, au fil des années, j’ai l’impression d’avoir mis plusieurs cordes à mon arc et la chance de les utiliser tous les jours ! »
Si vous désirez suite Philippe Renou et sa newsletter, il vous suffit de suivre le lien ci-après : : mono-france.com/actualites
Alors à bientôt…