2019 sera une excellente année avec plus de 250 demandes de participations aux grands prix SIRHA de l’innovation (plus de 30 % au dernier SIRHA). C’est un jury de spécialistes dans les métiers de bouche qui a départagé les finalistes en produits et matériels. Les présentations se sont déroulées mardi 11 décembre afin que les participants  argumentent et présentent leurs dernières créations dans les locaux de l’école Ferrandi à Paris avec vidéos et dégustations. Soyez nombreux à les rencontrer lors de votre visite au SIRHA à LYON.

 

 

Tous les deux ans, notre filière boulangerie/pâtisserie se réunit à Lyon au Sirha pour échanger et s’imprégner des grandes tendances. Les professionnels y découvrent les nouveautés et solutions pour répondre aux problématiques d’aujourd’hui et de demain. La créativité des artisans est sans limite, vous êtes attendus pour que demain, rayonne la beauté de ces métiers.

Grand prix de l’innovation matériels

CAPIC : Plancha PLASMA PMD

Nouvelle génération de corps de chauffe avec montée ultra rapide en température et homogénéité de chauffe. Coût de maintenance réduit. Le must de la précision en cuisson. Une grande plaque polyvalente avec 4 zones thermostatées indépendantes pour cuisson directe ou en petits récipients. La nouvelle plancha Plasma de Capic préserve les jus et les sucs de cuisson en limitant la caramélisation tout en respectant le produit grâce à la réactivité et à la précision de l’élément de chauffe. Révolution technologique face aux résistances électriques classiques ou à l’induction, le nouveau corps de chauffe PMD (ensemble composé d’une plaquette Plasma, d’un isolant Mica, bridés sous une plaque inox Duplex), breveté par Capic, permet d’atteindre en 6 minutes les 200 °C en surface de contact. De plus,  la plancha possède une régulation électronique de 50 à 250 °C par zone. Le système plasma permet une précision de la température de chauffe au degré près. Pour maintenir la température de cuisson, la double régulation (consigne et maintien séquentiel) est utilisée, permettant de diminuer de 67 % la consommation d’énergie par rapport à un chauffage en continu (résistance classique). Cette double régulation, associée au PMD, permet une diminution de consommation énergétique autour des 37 % à l’heure. Maintenance : soit 5 fois moins cher qu’une maintenance d’induction. Le nettoyage et rapide et sans effort.

La Plancha PLASMA PMD de CAPIC avec 4 zones de cuisson indépendantes

 

FRIGINOX : ARMOIRE MOBILE MULTIFONCTION

Chaud/Froid/transport isotherme, pour bac et grilles GN1/1. Seule armoire mobile du marché pouvant fonctionner en maintien froid (+1°C) ou chaud (+80°C), avec un brevet déposé. Un unique appareil multifonction à la place de deux (chaud et froid). Cette innovation apporte à l’utilisateur une grande flexibilité pour s’adapter au besoin variable d’un jour sur l’autre du nombre d’armoires froides ou chaudes nécessaires. Lors de la conception d’une cuisine, le risque d’écart entre la prévision et le besoin réel du nombre d’armoires chaud/froid est réduit. Cet équipement était très demandé par les traiteurs. Grande flexibilité pour le chargement simultané de bacs inox de différentes hauteurs grâce à un espacement entre niveau de  55 mm. Isothermie supérieure à 7 heures une fois l’appareil débranché. Construction en acier inoxydable 304L intérieur et extérieur pour une grande longévité. Lavable au jet d’eau basse pression. L’appui sur un seul bouton assure la mise en fonctionnement directe. Porte totalement rabattable, avec maintien ouverte. Parois embouties pour faciliter le nettoyage. Absence d’eau sur le sol grâce à un égouttoir sous la porte et un bac de récupération anti-débordement. Maintien en place des accessoires conçus pour résister aux vibrations d’un roulage sur sol accidenté. Parfaite isolation thermique par mousse polyuréthanne injecté, sans HFC, pour réduire de fonctionnement du système thermique.

L’armoire mobile multifonction FRIGINOX maintient au froid… ou au chaud !

 

SOFINOR : TABLE A HAUTEUR VARIABLE A COMMANDE

La hauteur du bien-être, Petits, grands, personnes à mobilité réduite, Ajus’table permet à tous de travailler à la bonne hauteur sans douleur grâce à son système de réglage électrique et sa commande vocale ! Pour cuisines professionnelles, boulangeries, pâtisseries, centres de formation… S’adapte à la taille des utilisateurs. Évite les TMS (troubles musculo-squelettiques). Réduit la pénibilité au travail. Permet l’accueil des PMR (personnes à mobilité réduite). Un capteur sensible positionné sous le plateau de la table en partie avant déclenche l’arrêt du mouvement de descente et une remontée de la table d’une distance de 10 mm en cas de détection d’obstacle. Table tout inox AISI 304L, dessus épaisseur 15/10e, renforcé par collage d’un panneau mélaminé hydrofuge de 19 mm. Sur vérins ou sur roulettes.

Table SOFINOR « Ajus’table », pour travailler à la bonne hauteur, sans douleur

ENODIS France : CATERING CIRCLE

Le Catering Circle est un nouveau concept de cuisine nomade, mobile et flexible permettant de créer rapidement et facilement une cuisine de traiteur en connectant plusieurs unités Catering Circle de manière individuelle. Le Catering Circle promet une flexibilité spatiale, une garantie alimentaire optimale, la mobilité, le confort et la qualité. Cette innovation bénéficie d’un système d’aspiration intégré et d’une technologie ingénieuse qui enregistre les processus de façon totalement sécurisée, conformément à l’HACCP.

Connectez plusieurs unités mobiles Catering Circle pour créer une cuisine de traiteur

Découvrez la liste complète sur le salon ou sur sirha.com

 

Grand prix GREEN

Société INDUTEX, APIFILM, emballage alimentaire écologique et durable à la cire d’abeille.  Remplace naturellement le papier d’aluminium et le film plastique étirable dans votre cuisine. APIFILM est un tissu apte au contact alimentaire, réutilisable et non nocif pour l’environnement en coton naturel imprégné de cire d’abeille pour emballer et protéger vos aliments. APIFILM est moulable et auto-adhèrent par la simple pression et chaleur de vos mains et permet d’enrober les aliments ou de recouvrir un récipient.   Il est réutilisable et se lave à la main avec de l’eau froide ou tiède et éventuellement du savon puis sèche à l’air. Sa durée de vie moyenne est d’au moins un an, puis il peut être composté. APIFILM est une solution zéro déchet pour éviter la pollution des océans par les films en plastique. Produit en Picardie avec de la cire d’abeille des Alpes.

APIFILM, de la Société INDUTEX, emballage alimentaire écologique et durable à la cire d’abeille

 

SIRHA 2019, LÀ OU S’INVENTE L’ASSIETTE DE DEMAIN

Du 26 au 30 janvier 2019, la 19e édition du Sirha prend de l’ampleur avec un hall supplémentaire de 10 000 m², permettant d’accueillir les 3 000 exposants et marques des 12 secteurs représentés, et de proposer aux 200 000 professionnels du monde entier une offre encore plus large et plus variée.

UN MARCHE DU FOOD SERVICE EN CROISSANCE

D’après l’institut d’étude NPD, partenaire du Sirha, les voyants sont au vert pour la restauration hors foyer dans les principaux pays d’Europe, où tous les marchés sont en croissance. Le marché de la restauration et du snacking est solide et accélère sa croissance, dans un contexte favorable porté par la restauration rapide et le fast casual, les nouveaux moments de consommation – comme le petit déjeuner ou le goûter – et l’influx des Food Tech qui dynamisent notamment les ventes des indépendants.

Dans ce contexte, les innovations révélées par le Sirha et ses exposants jouent un rôle moteur : elles permettent aux acteurs du Food Service d’anticiper la demande, d’innover dans leurs offres ou leurs process, et de répondre avec plus d’efficacité aux attentes des clients pour développer leurs ventes.

 

LA CHASSE AU GASPILLAGE EST OUVERTE POUR LE FOOD SERVICE

La Semaine Européenne pour la Réduction des Déchets (du 17 au 25 novembre 2018) est un rappel du rôle du Food Service dans la protection de l’environnement, et surtout une incitation à de nouvelles pratiques plus responsables. Les chiffres sont aussi éloquents qu’alarmants : 41,2 tonnes de nourriture sont jetées chaque seconde à travers le monde. En France, pour lutter contre les 10 millions de tonnes de nourriture jetée chaque année (dont 1,33 million dans l’industrie du Food Service), l’équivalent de 16 milliards d’euros, une loi contre le gaspillage alimentaire a été adoptée par le parlement en octobre 2016 afin d’obliger la grande distribution à redistribuer les invendus. Cette mesure a notamment permis de servir 10 millions de repas aux plus démunis. La France a été le premier pays au monde à se doter d’une telle législation et a depuis été imitée par d’autres comme l’Italie.

Une résolution qui engendre d’autres mesures réfléchies comme l’interdiction des pailles, gobelets et autres accessoires jetables en plastique, polluants dont on ne sait se défaire. Le fait de distribuer des doggy-bags en fin de repas, de s’approvisionner autant que possible localement et de réduire les intermédiaires sont également des bonnes pratiques qui permettent aux professionnels de réduire leur empreinte carbone. En l’absence de changements technologiques et de mesures d’atténuation spécifiques, les effets environnementaux du système pourraient augmenter de 50 à 90% d’ici 2050.  Et s’il est évidemment illusoire de réduire la part de déchets à zéro, il est en revanche possible de donner une seconde vie aux aliments mis au rebut en les transformant en ressource énergétique propre, à travers le compostage et la biométhanisation.

 

 

COUPE DE FRANCE DE LA BOULANGERIE :
12 EQUIPES EN ROUTE VERS LE TITRE NATIONAL !

Le Sirha accueillera sur l’espace « Tendances Pain » la 14ème édition de la Coupe de France de la Boulangerie, événement référent de la boulangerie française. Métier de transmission de savoir et de savoir-faire, la boulangerie fait aujourd’hui rayonner la culture française à l’international et voit émerger toute une nouvelle génération de boulangers. La Coupe de France de la Boulangerie, organisée par La Maison de la Boulangerie Loire Rhône, récompense depuis presque 30 ans les meilleurs boulangers du territoire tout en encourageant les innovations pour répondre aux nombreuses mutations du secteur.

Cette année encore, 12 équipes régionales composées chacune de 3 professionnels s’affronteront lors de 3 jours d’intense compétition. Les candidats redoubleront de virtuosité, de maîtrise technique et de créativité pour créer les œuvres et goûts qui feront la différence.

Pour la première fois cette année, le concours sera le reflet d’un véritable travail d’équipe, où chaque candidat aura la possibilité de participer à toutes les épreuves quelle que soit sa spécialité : catégorie pain, viennoiseries, buffet artistique; et seront obligés de participer tous les trois à l’épreuve de la restauration boulangère. Les trios seront maîtres de leur propre organisation au sein de l’équipe. Plus que le travail individuel d’une spécialisation en particulier, le concours s’accorde pour devenir le reflet des boulangeries-pâtisseries d’aujourd’hui, en quête d’efficacité et de nouveautés pour répondre aux attentes des consommateurs et à la dynamique du marché.

“Le Sirha, c’est aussi l’opportunité de trouver de nouvelles idées, des produits, ou concepts originaux… car si les consommateurs aiment leurs boulangers c’est qu’ils ont su répondre à leurs attentes ! Une fois de plus, à l’occasion de la prochaine Coupe de France de la Boulangerie, les professionnels seront amenés à démontrer tout leur savoir-faire et leur créativité dans ce concours de très haut niveau au plus proche des réalités économiques du terrain tout en prenant en compte les nouvelles tendances du marché.” Bruno Cabut, Vice-président du Sirha et Président de la Maison de la Boulangerie Auvergne-Rhône-Alpes.

C’est une véritable chorégraphie d’équipe et une valse des savoir-faire, que l’on devrait observer dans les fournils ouverts, modernes et généreux de la Coupe de France de la Boulangerie !

 

 

30 ANS : LA COUPE DU MONDE DE PÂTISSERIE TOUJOURS INNOVANTE

Au terme de cinquante sélections nationales et quatre sélections continentales en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique Latine, 21 équipes composées des talents les plus prometteurs du moment seront réunis à Lyon pour une finale d’exception.

À n’en plus douter, les pâtissiers sont aujourd’hui devenus les grands témoins du formidable essor de la pâtisserie sur la scène internationale. La Coupe du Monde de la Pâtisserie qui fête son 30e anniversaire cette année n’est évidemment pas pour rien dans cette montée en puissance du genre sucré auprès du grand public comme chez les professionnels de la gastronomie.
En 30 ans, cette « Grande Dame » qu’est devenue la compétition, comme aime à le rappeler son président fondateur Gabriel Paillasson, est parvenue à hisser la création pâtissière sur un piédestal largement ouvert sur le monde et ses mutations, ralliant même des nations qui n’avaient pas dans leur culture cette appétence première pour la gourmandise et le dessert.

Pour cette édition anniversaire, 4 sélections continentales se sont tenues en Asie-Pacifique, Europe, Amérique latine et Afrique avec 55 nations en sélection, en préambule de la finale mondiale organisée les 27 et 28 janvier prochains à Lyon durant le Sirha.
Toujours fidèle à sa ligne de conduite, le concours demeure plus que jamais à l’écoute des innovations et des tendances en matière de consommation. Pour la première fois dans l’histoire de la compétition, le dessert à l’assiette devra faire appel à des produits bien spécifiques pour valoriser la tendance vegan, tandis qu’un thème imposé à tous les candidats fait son apparition pour explorer les symboles de la Nature, de la Flore et de la Faune. Le Comité d’Organisation a également souhaité se projeter dans l’avenir en insistant sur l’usage de techniques manuelles. « Les candidats, artistes du sucre, abandonneront un jour les moules pour que les véritables prérogatives du travail à la main (le pur fait-main) scintillent comme au
temps des grands Maîtres-Verriers de Murano »
se plait à imaginer Gabriel Paillasson.
30 ans c’est aussi l’occasion de mettre la notoriété de la Coupe du Monde de la Pâtisserie au service d’une noble cause environnementale. Cet anniversaire sera l’occasion d’une sensibilisation à la biodiversité à travers la valorisation du travail des abeilles et de la pollinisation.

 

6e édition de l’International Catering Cup SIRHA à LYON

​12 pays en lice pour le titre de meilleur traiteur du monde 2019

 

Tous les deux ans, l’International Catering Cup (ICC), organisé par la Confédération Nationale des Charcutiers Traiteurs, réunit les professionnels du monde entier pour confronter leurs talents et couronner les meilleurs d’entre eux. Gage de reconnaissance et de notoriété, ce concours prestigieux est devenu une référence dans le secteur depuis sa création en 2008 et se déroulera pour l’étape finale le samedi 26 Janvier 2019 dans le cadre prestigieux du Sirha.

Lors de cette grande finale, 12 équipes dont la France, la Belgique, la République Tchèque, le Luxembourg, l’Italie, Singapour, le Vietman, le Bresil, le Mexique, les Etats Unis et pour la première fois la Hongrie et la Russie s’affronteront pour remporter le titre de Meilleur Traiteur du Monde 2019, en faisant preuve de technique, créativité et savoir-faire.

L’International Catering Cup (ICC) a pour objectif de créer une dynamique au sein de la profession traiteur par la recherche de nouvelles inspirations culinaires. Il a également pour mission de fédérer à l’échelle internationale les talents des meilleurs professionnels traiteurs pour orchestrer une gastronomie aux accents événementiels.

Visitez aussi sirha.com