Portrait d'Alain Talabardon, un Breton en Alsace
Portrait d'Alain Talabardon, un Breton en Alsace

? La première partie du portrait d’Alain TALABARDON est à lire ici.

Mais comment pour celui dont le parcours professionnel s’était surtout appuyé sur sa région d’origine, a pu passer ainsi de l’Ouest à l’Est ?

« Ici, cela regorge de pâtisseries ! » dit-il en souriant. Certes, l’argument est de poids pour notre heureux candidat libre d’un CAP Pâtissier. Mais la raison de ce changement de vie est due à son intégration chez Alsace-Lait/Savoie Yaourt, une coopérative dont la philosophie et la démarche l’on séduit. « Ce sont deux marques avec de forts ancrages régionaux et de caractère. J’attache de l’importance à ces entreprises dont le terroir explique la singularité des produits. »

Parmi ces produits, le typique « Bibeleskaes » cher aux Alsaciens, qui intègre plusieurs de leurs spécialités sucrées ou salées, comme la fameuse tarte flambée… Ce fromage blanc onctueux, de texture ferme et fondante par un apport de crème fraîche, fait partie des  références à succès, incontournables de la coopérative.

Bibeleskaes, crème fraîche label Rouge, fromage blanc de campagne… font partie des nouvelles gammes dédiées aux professionnels sur lesquelles travaille Alain (en exemple, par les contenants de 5L). « La direction a une volonté de structurer une démarche pour le secteur de la restauration et de la boulangerie-pâtisserie. » Parmi les grands chantiers à venir,  la création et le lancement dans les prochains mois 2021 d’une interface spécifiquement dédiée aux acteurs de la CHR pour renseigner et échanger avec les professionnels autour d’idées d’utilisations produits, de recettes, développer l’offre autour du petit-déjeuner et du snacking… Riche programme pour notre pâtissier-homme de marketing ! Qui a mis au cœur de l’accompagnement, pragmatisme, créativité et convivialité.

Une vie à l’Est qui passe par et découverte d’une belle générosité…

« Dès notre arrivée avec mon amie, nous avons eu la chance d’être logés chez un couple d’alsaciens dans un gîte à la campagne, des gens d’une générosité exceptionnelle. Nous avons appris le travail de la ruche et la fabrication des fameuses tartes flambées dans un véritable four à bois. Ils nous fournissaient des œufs de ferme et nous leur apportions en retour des pâtisseries. »

Nos jeunes Bretons apprécient aussi Strasbourg, qu’ils trouvent très agréable à vivre (dont par la possibilité d’utiliser son vélo !). Sans oublier sur la ville et (grands) alentours, les belles adresses et des professionnels d’exception en cuisine, pâtisserie, confitures, vins…

Avant de quitter Alain Talabardon et l’Alsace, parlons de ses desserts préférés…

Le far breton de son grand-père -unique-, une madeleine de Proust dont il n’a malheureusement pu récupérer la recette. Mais il explore et prépare avec bonheur, bien d’autres desserts avec en préférés, les entremets, les desserts à base de chocolat ou de crème d’amandes. « Durant mon enfance, la pâtisserie du dimanche était un moment important. J’aime entretenir ce brin nostalgique en imaginant la semaine ce que sera la gâteau dominical. »

Coopérative Alsace-Lait

Alsace Lait, une communication conviviale
Alsace Lait, une communication conviviale

Visitez alsace-lait.com et savoie-yaourt.fr

Coopérative Alsace Lait
La coopérative Alsace Lait est fière de son ancrage régional