logo laTdM la Tribune des Métiers

Il y a ceux qui prônent la prudence et ceux qui ne jurent que par la prise de risque. Certains vous diront, trop prudents, qu’il ne faut prendre aucun risque ; en général, ceux-ci ne prennent que très rarement des responsabilités ! Et d’autres, qui souvent ont tout à gagner à prendre des risques, poussent à la consommation, jusqu’à prôner la croissance… Mais la consommation de quoi et pourquoi ? Notre vision de la croissance ne mérite t’elle pas davantage de respect de l’environnement, de l’humain, du monde, animal et végétal ? Nous avons redécouvert la valeur des choses, la couleur du ciel, et surtout que le monde était petit, très connecté, au propre comme au figuré. Le local est important, très important, mais l’international est essentiel pour envisager les décennies à venir.

Cette période nous a permis de nous asseoir et mesurer ce qui nous rapproche du bon sens afin que le delta entre les riches et les pauvres se réduise. Il est fondamental de respecter ceux qui maîtrisent la lecture, le savoir, l’économie, mais il est aussi fondamental de respecter ceux qui produisent la nourriture, les biens de consommation ; tous devraient considérer la nature comme un bien commun. Nous devons rester optimiste et espérer que ce qui va émerger de cette crise soit plus durable, plus local, plus égalitaire… Gouverner, ce n’est plus uniquement prévoir, c’est aussi expérimenter. Vive la nouvelle version de la mondialisation !

Notre secteur

Nous avons de nombreux échos sur l’impact de la crise sanitaire dans la filière blé/farine/pain. Les deux premiers mois, de mi-mars à mi-mai, ont été très douloureux pour la trésorerie. Le dé-confinement à partir du 11 mai a permis à de nombreux artisans de reprendre quelques parts de marché. Le plus inquiétant concerne encore aujourd’hui les boulangeries installées en ville, proches des bureaux ou des écoles dont une grosse partie des ventes se fait en sandwichs et snacking. Cette rentrée scolaire se passe avec une épée de Damoclès sur la tête ; à nous de veiller au respect des distanciations et règles sanitaires.

Concernant les entreprises, il est intéressant de suivre les suggestions et propositions de la vente en ligne avec le Clic & Collect. C’est une formule séduisante. Les investissements en équipements repartent afin de palier à la difficulté de recruter du personnel qualifié. Là encore, conserver la qualité de ses matières premières tout en facilitant le travail du personnel, produire mieux en veillant au bien-être des personnes est souvent un argument comptable à prendre en considération. Nous continuons d’investir dans le développement de notre salon virtuel ABC-Pro.fr dont l’intérêt principal demeure l’accès rapide et direct au fournisseur de votre choix. Vous recherchez un fournisseur ? Il est sur notre salon virtuel… Contactez-le sans intermédiaire, sans abonnement, sans frais !

Toute l’équipe de LA TRIBUNE DES MÉTIERS vous souhaite une excellente rentrée 2020/2021.

Gérard SABY