Portrait Maxime Frédéric
Maxime Frédéric

Maxime Frédéric, élu Pâtissier de l’année 2019 par le Magazine Le Chef. Quelles sont les personnalités qui ont marqué le monde de la gastronomie en France en 2019 ? Qui a le mieux représenté les valeurs des métiers de ce secteur ? Qui a réussi à séduire l’ensemble de ses pairs, par son parcours et l’excellence de son établissement ?

Lundi 23 septembre, lors d’une soirée festive au Pavillon Gabriel, le magazine Le Chef a réuni près de 90 % des chefs étoilés français, pâtissiers, maîtres d’hôtel et sommeliers, venus découvrir les lauréats des Trophées Le chef 2019. Malgré les nombreux événements liés à la gastronomie, les Trophées Le Chef restent depuis 33 ans, l’événement incontournable de la rentrée pour tous les métiers de la restauration. Ils sont le seul prix, pour lequel les professionnels présents dans le Guide Michelin France (près de 6 000) élisent un de leurs pairs dans 4 catégories. Depuis 1987, ce titre accompagne les lauréats tout au long de leur carrière comme une reconnaissance de leur parcours.

Mauro Colagreco, Chef de l’année 2019. Maxime Frédéric, Pâtissier de l’année 2019. Jean-Baptiste Klein, Sommelier de l’année 2019. Claire Bâcle, Prix du Service de l’année 2019.

Pâtissier de l’année 2019

Les pâtissiers ont la lourde responsabilité de conclure un repas. Pour satisfaire les grands et les petits appétits, ils se doivent de jouer sur les équilibres de saveurs et de couleurs. Tout un art !

Maxime Frédéric, George V *** succède à Aleksandre Olivier, Yoann Conte** (Veyrier-du-Lac), pâtissier de l’année 2018.

Originaire de Normandie, Maxime Frédéric est vite poussé par ses professeurs jusqu’au Meurice***** où Camille Lesecq le prend sous son aile en 2010.

Il débute au poste de demi-chef de partie au tour de la boulangerie/viennoiseries, puis, pendant 2 ans, il s’occupera successivement du tea time, du banquet, du room-service et du restaurant gastronomique.

À l’arrivée de Cédric Grolet, il devient chef adjoint à 23 ans.

En 2016, à l’ouverture de l’Orangerie* au George V, il prend les rênes de la pâtisserie auprès du chef cuisinier David Bizet.

Fin 2019, le Normand rejoindra le chef Arnaud Donckele pour préparer l’ouverture en avril 2020 du restaurant gastronomique le Cheval Blanc Paris au sein de la Samaritaine.