Les noms des lauréats de la 17e édition du Prix Goût et Santé MAAF viennent d’être révélés. Le 14 octobre dernier, les 8 artisans finalistes de ce concours national se sont retrouvés dans les cuisines du Pré Catelan, à Paris, pour l’épreuve ultime : défendre leur création culinaire devant un jury de professionnels. Cette année encore, les candidats ont fait preuve d’une grande créativité pour séduire les membres du jury avec des recettes toujours plus savoureuses et innovantes dont le contenu et les qualités nutritionnelles favorisent le bien-être.

Le 1er Prix de 10 000 € a été décerné à Rémi Chapuis, Pâtissier à Falaise (14), avec la recette de sa tarte « Kokoro » (mot japonais signifiant le cœur, l’âme et l’esprit). Pour sa participation au Prix Goût & Santé MAAF des Artisans, Rémi Chapuis a présenté une tarte à l’association « régressive » qu’il a nommée : Kokoro. Ce pâtissier qui a fait ses premières armes auprès du chef Philippe Conticini, est, depuis 2010, avec son épouse à la tête d’une pâtisserie-chocolaterie à Falaise dans le Calvados. Son savoir-faire a déjà séduit à plusieurs reprises notamment lors d’une sélection par le guide Gault et Millau ainsi que par le Bottin Gourmand comme étant l’un des 110 meilleurs pâtissiers de France.

Attaché au respect de la nature, le chef pâtissier a imaginé un dessert duo poire-chocolat plutôt classique au premier abord qui s’avère en réalité être le reflet de son engagement pour le respect de la santé et de la nature. Dans cette recette, tout est réfléchi pour apporter du goût et du bien-être. Le chocolat noir 100% pure pâte de cacao, des poires fraîches bio, la noix de macadamia et le sucre moscovado (sucre de canne complet) ont été choisis pour leurs effets protecteurs contre les maladies cardiovasculaires (diminution de la tension artérielle, du cholestérol, des sels minéraux…). L’innovation de la recette réside dans les techniques de confection de la tarte avec la réduction quasi-complète du jus de poire afin d’obtenir un sucre naturel et la réduction d’apport en matières grasses. Le jus de soja et le gingembre frais sont aussi des choix judicieux pour des bénéfices santé. Rémi Chapuis affirme avec passion : « Je suis très inspiré par les fruits et les légumes de saison et la nature dont je suis proche. Pour moi, bien manger doit allier la santé et le plaisir du goût avec un bon apport nutritionnel. Ce qui m’a animé, c’est d’offrir une hygiène alimentaire connectée avec la santé et être utile aux gens à l’hôpital ».

Le 2e Prix de 7 500 € a été remporté par Eric Copineau, Cuisinier à Tallende (63), avec sa surprenante création de « Tripes de bœuf et noix de Saint-Jacques ». Le 3e Prix de 5 000 € a été attribué à Nicolas Lahouati, Artisan Cuisinier à Senonches (28), grâce à son « Tataki de thon au taboulé de chanvre ». Les 5 autres candidats ayant participé à cette finale 2019 sont : Christophe Chion Hock, Chocolatier à Sainte Clothilde (97), avec sa bouchée de chocolat « Coeurcuma ». Maxime Legrand, Charcutier à Grand Quevilly (76), avec sa recette « Duo de homard aux agrumes ». Loussinée Karapetian, Pâtissière au Mans (72), et sa tarte « l’Innocente ». Delphine Sauer, Cuisinière à la Ravoire (73), avec sa « Pêche bleue ». Laurent Ody, Cuisinier à Dignac (16), avec sa recette originale de « Savarin de maquereaux et de truite ».

Pour participer à la 18e édition de ce concours national, les candidats sont invités dès maintenant à présenter leur création, sur dossier, avant le 30 avril 2020, directement sur le site maaf.com

Les candidats ont eu l’occasion de mettre en avant leur talent et leur créativité devant un jury composé de professionnels issus du monde de la santé, de l’artisanat, des métiers de l’alimentaire et des représentants de la presse spécialisée. Il est présidé depuis 17 ans par le Docteur Jean-Marie Bourre, membre de l’Académie de Médecine, de l’Académie d’Agriculture de France et ancien Directeur des unités INSERM de Neuro-Toxicologie puis de Neuro-Pharmaco-Nutrition.